SUCKER PUNCH


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 2:57


© tumblr.


♚ Matthew Anderson, alias Soul
ft. Jensen Ackles

attachant ϟ agressif ϟ protecteur ϟ lunatique ϟ indépendant ϟ pessimiste


nom complet → Matthew Anderson
âge → 22 ans
date & lieu de naissance → 07.08.1938
sexe → [ ] F - [ ☆ ] M
nationalité → Américain
statut → Célibataire
groupe → Criminals


pourquoi vous trouvez vous à lennox house? On a décidé de m’enfermer ici pour la simple et bonne raison que j’ai tué quelqu’un. Oh, oui, dit comme ça, ça semble monstrueux, mais vu les circonstances, croyez-moi, ça passe beaucoup mieux. En tout cas, selon mon point de vue. Il n’empêche que je n’ai rien à faire dans un tel « établissement ». Sérieusement, ma place n’est pas ici.
cela fait longtemps que vous êtes lennox house? Quelques semaines. Deux ou trois, quelque chose comme ça. Le temps passe d’une manière différente quand on est emprisonné ici, et surtout quand on n’a rien à faire ici. Mais, je ne compte pas y rester longtemps. Après tout, si les autres ne sont pas capables de voir que je n’ai rien à faire ici, je suppose que je ne peux compter que sur moi-même pour leur prouver le contraire.
aimez-vous lennox house? Pardon ?! Mais c’est quoi cette question idiote ? Je déteste cet endroit, et je le répète, je n’ai rien à faire ici. Il faut que je m’en aille, à tout prix. Et croyez-moi, le plus tôt sera le mieux. De toute façon, je ne compte pas prendre racine dans cet endroit. Non mais sérieusement, qui se sentirait bien ici ? Qui aimerait y rester pour toujours ? Personne.
quel est votre monde parfait à vos yeux? Un monde parfait, ça n’existe pas. Ce n’est pas nouveau si ? J’veux dire, l’utopie, la vraie, n’existe pas. Il y aura toujours des trucs moches qui arriveront à tout le monde, et ce, quoi qu’on fasse, non ? Oh, quoi que, j’ai quand même une petite idée de mon monde parfait, qui se résumerait à un monde sans la présence de mes très chers parents. Oui, ça, ce serait le top.


✎ Mental & physique
Soul est un jeune homme de vingt-deux ans, qui fait pourtant plus vieux que son âge, et c’est tant mieux, de ce point de vue. Plus jeune, son visage déjà bien structuré l’a aidé plus d’une fois à entrer dans un bar, dans une discothèque, histoire de passer du bon temps et de s’amuser un peu, tandis que ses chers parents le croyaient sagement chez un ami, en train d’étudier. Mais, d’un certain point de vue, il étudiait aussi en boîte. La psychologie, grâce au comportement de certaines jeunes femmes. Enfin bref, là n’est pas la question. Il faut dire ce qui est, la nature a bien gâté Matthew. Un beau visage, un regard de braise, un corps qui n’a rien à envier à personne. Il est beau, et il se rend compte de son charme. Pas au point de s’en vanter, et d’en jouer à tout bout de bras. Non, juste ce qu’il faut. Qui plus est, le jeune homme est assez sportif. Pas au point de passer ses journées dans une salle de musculation quand il en avait l’occasion, mais un petit jogging de temps en temps, ou quelques abdominaux par-ci par-là, ça ne faisait rien de mal.

Au niveau du caractère, Matthew, alias Soul, est quelqu’un de très contradictoire. Il est en effet très attachant lorsqu’on apprend à la connaitre. Il est très fidèle, envers ses amis, ou ses petites-amies. Mais, d’un autre côté, il peut se montrer très – et même beaucoup trop – agressif. Il suffit d’un rien pour le faire sortir de ses gons. C’est d’ailleurs la preuve que le bonhomme est lunatique. Tout feu tout flamme, j’ai envie de dire. Il faut reconnaitre qu’avec Matt, on a parfois du mal à savoir sur quel pied danser, ce qui n’est pas évident pour son entourage, d’ailleurs. Comme vous le découvrirez un peu plus tard, Matt est quelqu’un d’extrêmement protecteur, et qui n’a pas froid aux yeux. Il ne supporte pas qu’on s’attaque à un de ses proches, et est toujours là pour aider ledit proche. Soul est également quelqu’un de très indépendant. Il n’a besoin de l’aide de personne, ce qui est surement dû au fait que ses parents l’ont toujours trop couvé, et ont pris toutes les décisions pour lui. Au final, sa vie était plutôt devenue celle de ses parents, ou celle que ses parents voulaient pour lui, allez savoir. Peut-être est-ce aussi à cause de cela qu’il est aussi pessimiste, qui sait ? Ah oui, encore une chose, Soul est quelqu’un de déterminé, et qui ne lâche rien. D’où son incroyable envie de s’échapper de cet établissement. Pour le reste, vous n’aurez qu’à le découvrir par la suite. Peut-être trouverez-vous certaines qualités – ou certains défauts – dont il ne soupçonne même pas lui-même l’existence ? Qui sait ?



© tumblr.


♚ Anne-So(phie) - burning candles


nom - pseudo → Anne-So - burning candles
âge → 19 YO
avatar → Jensen -Hot- Ackles
type de personnage → scénario
multicompte? → Nope.
pourquoi ce personnage? → Parce que ton scénario m'a fait craquer, lily, tout simplement !
avis/impression sur le forum? → bah tu sais déjà ce que j'en penses, non ?
as-tu vu sucker punch? Ok by Brunie
présence? → le maximum possible. 5/7 peut-être.
comment as-tu connu le forum? → c'est toi qui me l'a montré x)
autre chose? → Boubidibou !


Dernière édition par Soul le Jeu 1 Déc - 2:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 2:57

✎ Histoire




Il y a vingt deux ans de cela, le petit Matthew Anderson vint sur terre, pour le plus grand bonheur, ou presque, de ses parents. Son père, riche PDG d’une entreprise immobilière fort reconnue, avait toujours rêvé d’un garçon, alors que sa mère voulait une fille. Ils avaient préféré ne pas connaitre le sexe du bébé à l’avance, de façon à ce que le jour de la naissance de l’enfant, ce serrait une surprise. Et devinez qui pointa le bout de son nez après neuf mois, bien au chaud, dans le ventre de sa maman ? Et bien oui, c’est bien Matthew. Son père fut extrêmement ravi. Pourquoi ? Parce que le nom d’Anderson et cette famille n’allait pas s’effacer. Car Monsieur et Madame Anderson ne voulait qu’un seul et unique enfant, alors, si déjà, autant que ça soit un garçon. Les premières années de sa vie se déroulèrent tranquillement, comme tout un chacun, il apprit à parler, à marcher, à aller sur le pot, à ne pas manger tout ce qu’il trouvait par terre, etc… Bref, une enfance normale, dirons-nous. Son père n’était pas un père absent, contrairement à ce que vous imaginez déjà. Non, il était là, mais c’est vrai qu’il accordait beaucoup trop de temps à son travail. Que voulez-vous, la vie d’homme d’affaire, c’est ça. Bref, il eut une enfance pour le moins normale. Depuis toujours, ou presque, les Anderson et les Maguire se côtoyaient. Matthew avait beau avoir du mal à se souvenir de son enfance, et d’un passé trop lointain, il n’avait pourtant aucun mal à se souvenir d’eux, et du nombre de fois qu’ils venaient à la maison. Mais les visites se firent de plus en plus rapprochées lorsque la petite Emma Maguire vit le jour. Matt n’avait que trois ans à cette époque, et il ne pouvait pas comprendre ce qui se tramait déjà sous son nez, mais maintenant, en y repensant, c’était évident. A peine la petite princesse fut-elle née que ses parents et ceux du jeune homme étaient déjà en train de planifier leur vie future, ensemble. C’était ça les joies de l’aristocratie… On décidait de tout à votre place. Vous n’étiez là que pour réaliser les projets de vos parents. Tel un pion sur un échiquier, on vous condamnait à suivre une route bien précise, sans possibilité de détour ou de raccourci. Certains aiment cela, ayant peur de faire des choix, d’autres ne supportent pas cette idée, n’aimant pas qu’on leur dicte quoi faire. Mais à trois ans, on est encore bien trop jeune pour comprendre tout cela… Un an plus tard, alors que Matthew est âgé de quatre ans. Sa mère se retrouva enceinte. Cela ne faisait absolument pas partie du plan des Anderson, et un instant, ils envisagèrent d’avorter, histoire de ne pas faire tomber le château de cartes qu’ils avaient battis. Sauf que voilà, pour la mère du jeune homme, cette idée était inenvisageable. Cet enfant verrait le jour, il ne pouvait en être autrement. Et en effet, neuf mois plus tard, la petite Chelsea vint au monde, que le petit Matthew chérissait déjà plus que tout au monde. En même temps, comment ne pas craquer devant un petit bébé, aussi fragile, et tendre ? Vous vous doutez bien qu’il prit tout de suite son rôle de grand-frère très au sérieux, et surtout très à cœur. Du coup, sa mère en profitait légèrement, puisque Matthew était prêt à tout pour l’aider en ce qui concernait Chelsea. Enfin bref.



A l’adolescence, par contre, on commence à ouvrir les yeux et à voir ce qu’enfant on ne voyait pas, et pas seulement en ce qui concerne le caractère érotique des dessins animés Disney. C’est là qu’on se rend compte que tout le monde fait des erreurs. Les parents comme les enfants, surtout à l’adolescence d’ailleurs. Bien qu’avec des parents comme les siens, le jeune homme ne put pas vraiment se permettre de se détourner du droit chemin. La seule chose qu’il se permit, et qui lui valut une crise hystérique de la part de sa mère d’ailleurs, fut de commencer à fumer. Son père, lui, ça ne le dérangeait pas plus que ça. Au contraire, il avait tendance à lui tendre des cigares plutôt que des simples cigarettes. « Ca fait plus classe » lui disait-il toujours. La classe. C’était le seul mot que son père avait à la bouche. Enfin, pas exactement le seul, puisque les mots « réputation » ; « renommée » ; « avenir » ; « richesse » revenaient régulièrement. Mais le champ lexical était là, et l’idée aussi. C’était amplement suffisant. Toujours était-il que c’était l’une de ses erreurs, si l’on pouvait vraiment appeler ça comme ça. Dans ce milieu, on n’avait pas franchement droit à l’erreur. Tout ce qui comptait, c’était les apparences. Sourire lorsqu’un appareil photo s’approchait. Sourire, même lorsque la blague de l’homme en face n’était absolument pas drôle. Complimenter cette femme pour sa robe mais si honnêtement elle est laide. Prétendre que tout va pour le mieux lorsqu’on va mal. Parce que non, on n’avait pas le droit d’aller mal. Un homme d’affaire, et futur homme d’affaire dans le cas de Matthew, ça doit toujours être au top niveau. Que ça soit physiquement ou mentalement d’ailleurs. Il fallait être chic, être beau, être classe, encore et toujours. Il fallait même faire une bise à cette vielle peau de vache, qui, une fois le dos tourné, maudissant tout le monde. Les apparences, il n’y avait que cela de vrai dans ce monde-là. Tout comme il ne pouvait pas étudier ce qu’il voulait vraiment, d’ailleurs, on ne lui avait jamais demandé ce qu’il voulait faire, et il n’aurait pas pu répondre. Pourquoi ? Parce qu’il n’y avait jamais réfléchit. Pourquoi se donner la peine d’y réfléchir, pourquoi se torturer à espérer pouvoir exercer telle ou telle profession alors que son destin était déjà tracé ? Non, aucun intérêt de rêver à quelque chose qu’on ne pourra jamais avoir. De toute façon, ses parents avaient déjà décidés pour lui. Il reprendrait l’entreprise familiale, un point c’est tout.



C’est à ses seize ans, qu’on lui annonça la nouvelle qui allait changer sa vie, pourtant déjà toute tracée. C’est à ce moment que ses parents ainsi que les Maguire jugèrent bon de les informer, Emma bien qu’un peu jeune, et lui, de leur plan. Ils allaient devoir se marier, à la majorité de la demoiselle. Pardon ?! Oui, sur le coup, le jeune homme tomba de haut. Il ne s’y attendait pas. Non, il avait toujours pensé qu’il pourrait lui-même choisir qui il épouserait, même si la jeune femme en question devait entrer auparavant dans les bonnes grâces de sa famille. C’était ça qu’ils avaient manigancé dès la naissance de la petite fille de l’époque. Ce fut un choc pour lui. Ce n’était pas que l’idée d’épouser Emma le révulsait, mais simplement qu’il ne se voyait pas épouser son amie. Car à ses yeux, ils n’étaient que de simples amis, et ce depuis toujours. En fait, il réagissait un peu comme Simba et Nala enfants, dans le Roi Lion. L’idée d’être mari et femme était beaucoup trop bizarre pour lui. Non, à ses yeux, ils n’étaient qu’amis, point à la ligne. Et puis, quelle idée aussi ! Il avait seize ans, et on venait de lui annoncer que sa vie était déjà toute faite. Il aurait voulu se révolter et leur expliquer que c’était sa vie, et donc ses décisions, ses choix, et non les leurs, mais il ne pouvait pas. Non, malheureusement son statut lui interdisait de faire l’adolescent en rébellion, bien que l’envie fût là. Alors, il se tut, n’ayant d’autre choix, même si au fond de lui, la troisième guerre mondiale, opposant ses parents et lui, venait d’éclater. A croire qu’il n’aurait jamais le droit de prendre ses propres décisions… Les premiers jours après cette annonce ne furent pas évidents pour lui. Après tout, comment vivriez-vous la chose si vous étiez à sa place ? Matthew ne pensait qu’à cela. Épouser Emma, son amie, cette fille qu’il connait depuis qu’elle est née. C’était impossible, vraiment impossible. Pourtant, il n’avait pas l’air d’avoir le choix.


Pendant ces deux années, le jeune homme avait profité, pendant qu’il le pouvait encore. Il n’avait pas osé tenir tête à ses parents, et savait également ce qui lui arriverait si jamais il le faisait. Plus important encore, il y avait sa sœur, Chelsea, qu’il devait protéger en tant que bon grand frère. Alors, il avait décidé de vivre sa vie de jeune homme dès à présent, de sortir, et de s’amuser. Matt avait rencontré quelques filles, mais aucune ne l’avait vraiment touché, jusqu’à Claire Heysenhower. Elle avait deux ans de moins que lui, mais cela ne le dérangeait pas plus que cela, contrairement à certains qui auraient ou adoré, ou détesté. D’ailleurs, ils s’étaient justement rencontrés lors d’une petite soirée. Immédiatement, ses yeux se sont posés sur cette jeune femme, blonde et magnifique. En même temps, comment ne pas la remarquer ? Ce qu’il n’avait pas imaginé, c’est qu’il se retrouverait incapable de détourner les yeux. Elle l’avait captivé. De fil en aiguilles, et surtout après avoir discuté, ils constatèrent qu’ils étaient sur la même longueur d’onde. Alors, forcément, ils ne tardèrent pas à sortir ensembles. Sauf que Claire était vraiment différente des autres femmes qu’il avait connue jusqu’ici, et surtout, d’Emma. Claire était celle qu’il voulait à ses côtés, celle qu’il voulait un jour épouser. Malheureusement, leur histoire ne dura que deux ans. Bon, en même temps, deux ans, ce n’est pas rien, et Matthew ne regrettait pas le moindre instant passé à ses côtés, au contraire. Le problème ne venait d’ailleurs pas de leur couple, mais des parents du jeune homme, comme il fallait s’en douter. Ce sont eux qui les ont forcés à rompre, puisque la fille Maguire lui était déjà « promise ». Encore une fois, ses parents décidaient pour lui, et encore une fois, il n’avait pas le courage de leur dire ce qu’il pensait de tout cela… C’était petit et lâche de sa part, il le savait éperdument, mais il n’avait pas eu la force de se manifester, d’ouvrir sa bouche pour défendre sa relation avec Claire. Il l’avait tout bonnement accepté, et s’en voulait encore aujourd’hui pour ce manque de courage effroyable. Le couple se sépara alors, forcés par les Anderson, et contre le grès de leur fils. Le pire, c’était que quelques temps après leur rupture, Claire tenta de faire la plus grosse connerie de sa vie, et fit une tentative de suicide, ce que Matt prit bien sûr extrêmement mal. D’une part, il trouvait ça lâche de sa part. Lâche d’abandonner à la moindre difficulté – même s’il avait fait pareil, en quelques sortes, avec ses parents, ce dont il n’avait pas eu conscience à l’époque. Lâche de vouloir se tuer à cause de la décision de ses parents. Lâche de vouloir le laisser… Parce que oui, il l’aimait toujours, et cela ne cesserait pas, et ce, quoi que ses parents fassent. Ils pouvaient peut-être diriger sa vie, mais pas son cœur… D’ailleurs, à cause de sa famille et de la tentative de la jeune femme qu’il aimait, le jeune homme commença petit à petit à boire, pour oublier, pour aller mieux. Il n’était pas alcoolique, car il pouvait très bien s’en passer, mais ne disait jamais non à un petit verre.


Venons-en à présent à la cause de son enfermement, voulez-vous ? Vous avez déjà compris que le jeune homme est très attaché à sa petite sœur, et qu’il s’est montré très protecteur envers elle depuis sa naissance, c’est-à-dire depuis toujours. Comme on dit, on ne change pas une équipe qui gagne. Oui, Matthew était toujours aussi protecteur envers Chelsea, et ce, même si un certain nombre d’années étaient passées. On ne touchait pas à sa sœur. On ne lui faisait pas le moindre mal. On ne lui brisait pas le cœur. On la traitait correctement. On ne l’insultait pas. C’était ses règles d’or, dirons-nous. En même temps, de sa famille, sa sœur était la seule qui lui importait toujours. Il se moquait de ses parents, qui depuis tout ce temps n’avaient toujours pas changé d’avis, et étaient déjà en train de préparer le mariage qui approchait à grand pas. Chelsea, elle, était la seule à le comprendre. Il lui avait parlé de toute cette histoire, avec Emma, et de celle avec Claire, qu’il aimait vraiment, et sa sœur l’avait soutenu. Alors oui, elle était la seule à vraiment avoir sa place dans son cœur. Alors forcément, cette nuit-là, tandis qu’ils étaient sortis ensembles, et qu’un homme, de l’âge de leur père, en plus, à osé lui faire des avances, qu’elle a pourtant refusées, et que cela ne l’a pas dérangé pour autant, Matthew est intervenu. N’oublions pas que le jeune homme avait déjà quelques verres dans le nez, et qu’il était de nature bagarreuse et protectrice. Combinez le tout et vous obtenez un Matthew très agressif envers cet homme. Une bagarre n’a pas tardé à éclaté, et Matt, ne supportant pas l’idée qu’il ait pu insister autant auprès de Chelsea, s’est littéralement défoulé sur cet homme. Un coup. Trois coups. Cinq coups. Quelques minutes plus tard, il ne savait plus combien de fois il l’avait frappé, mais en voyant l’homme inerte, il était plutôt satisfait de lui-même, jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’il l’avait tué, de ses propres mains. D’un côté, Matthew était choqué de ce qu’il avait fait, mais de l’autre, il se disait que c’était bien mérité puisque l’homme n’avait pas su s’arrêter lorsque Chelsea le lui avait dit. C’est pour avoir tué cet homme que Matthew a été interné à Lennox House. Étant très lunatique, Matt, devenu Soul, d’ailleurs, ne sait pas si c’est une bonne chose ou non. Cet endroit ne lui convient pas du tout. Il devrait être dehors, avec Chelsea, à continuer de la protéger. Mais, s’il était dehors, il devrait affronter ses parents, et la colère des Maguire face à son comportement, car ceux-ci avaient décidés de rompre leurs fiançailles. C’était un mal pour un bien. Mais, d’un troisième côté, ici, à Lennox House, se trouvait Brunie, alias Claire. Ils s’étaient croisés plus d’une fois, et même si Soul ne savait toujours pas quoi penser à son sujet, et à sa tentative de suicide, ses sentiments, eux, n’avaient pas changés.


Dernière édition par Soul le Dim 4 Déc - 7:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 9:42

Ayééé, t'es là!

Bienvenue parmi les fous! Bonne continuation pour ta fiche & tout & tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Extase
admin
l'extase, c'est le plaisir.”

avatar

→ lettres envoyée : 86
→ date d'arrivée : 10/11/2011
→ statut : Célibataire
→ avatar : amber heard
→ crédits : (c) shiya. & tumblr.

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 12:05

    Bienvenue à toi yeah
    Je suis contente que tu ais pris un scénario Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 14:22

BIENVENUE! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Lun 28 Nov - 23:48

Merci à tous I love you
Vos pseudos et vos avatars I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Mar 29 Nov - 3:16

Welcooome
Ce scénario est super < 3
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Sam 3 Déc - 1:54

Merci beaucoup Greedy I love you

Dites, c'est possible d'avoir un délai, parce que cette semaine j'ai pas eu le temps de commencer l'histoire et que ce WE j'aurais pas le temps non plus :/ ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Sam 3 Déc - 2:00

Pas de problème Smile mais ne traîne pas 3 mois alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 3:24

Merci ma belle I love you
Non non, t'inquiètes pas, j'aime trop ton scénario pour passer à côté Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 3:57

Parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 5:59

Bienvenue à toi !
Bon courage pour ta fiche et amuses-toi bien parmi nous (;
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 6:07

Bienvenue pink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 6:28

Merci les filles I love you
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 7:59

Fiche validée of course! Bienvenue parmi nous, on prendra bien soin de toi à notre manière, certes mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 8:03

Merci ma belle I love you Je suis contente que la fiche te plaise amour
Owi, prends soin de moi, toi ! *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   Dim 4 Déc - 8:07

Mouhaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling   

Revenir en haut Aller en bas
 
SOUL ☆ We’re screaming like demons, swinging from the ceiling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soul Drop
» Soul team par fadoo
» TRIAD TOYS - SOUL CALIBUR IV - TAKI
» Persona Trinity Soul
» Soul Eater Chap 32 à 35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCKER PUNCH :: REAL W0RLD. :: ☂ Dustbin. :: ▷ FICHES.-
Sauter vers: