SUCKER PUNCH


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.   Lun 14 Nov - 8:58


© Euuuh What a Face


♚ Isabella Harley " Greedy " Black
ft. Mia Wasikowska

Empathique ϟ Maladroite ϟ Vive ϟ Dans son monde ϟ Franche ϟ Est toujours une enfant dans sa tête


nom complet → Isabella Harley Black. Nom de scène, Greedy.
âge → 19 ans.
date & lieu de naissance → Dans un bourg anglais le 29 mai 1941.
sexe → [X] F - [ ] M
nationalité → Anglo-Ukrainienne.
statut → Célibataire
groupe → Dreamer & Criminal



pourquoi vous trouvez vous à lennox house? " Petite, est-ce que c'est toi qui a tué Eugene ? "
" Ben oui pourquoi ? Il avait pas été gentil. "


Si à ces mots tu sers un sourire innocent, le policier lui, réprime son envie de vomir. Il a déjà vu des cas de meutre commis par des mineurs mais jamais de la part d'enfant si jeune. Quelqu'un a-t-il jamais vu ça ? Tu te tortilles sur ta chaise, jetant des regards intéressés sur la pièce. Tu es encore pleine de sang et l'odeur âcre l'emplit. Qu'es-tu donc ? Pour tuer et en rire. Peut-être est-ce la question que se pose l'officier. Oui, certainement. Comme tous les autres. Après tout... Tu l'as tué. Tout ça pour... Pour rien non ? Ah si, il t'avait brisé le coeur. Ils tefont interner. Et étrangement on te remet en face du même inspecteur quelques années plus tard et il ne te pose qu'une seule question.

" Tu n'as aucun regret ? "
" Si. J'aurais dû tuer Kathy. Mais elle n'était pas là."

cela fait longtemps que vous êtes lennox house? 13 ans. 13 ans. Tu as presque grandi ici en fait, il faut dire que tu étais si jeune quand tu as tout fait basculer... Le pianiste t'as même appris à jouer, tu es un véritable maestro. Cela fait... Cela fait si longtemps que tu fais presque partie des meubles.
aimez-vous lennox house? Oui. Oh oui, tu aimes Lennox House. C'est là que tu as presque toujours vécu. Tu ne peux imaginer sortir d'ici autrement que par tes rêves. Parce que... Tu te demandes comment c'est au fond la réalité. Tu en as peur. Tu as peur que ton monde de chimères, d'illusions et de rêveries enfantines ne se délite si tu oses outrepasser la limite de ces murs. Ici tu connais tout un chacun, tu es aimée de tout un chacun. Personne n'arrive à comprendre pourquoi tu es là sans avoir lu ton dossier. Et quand ils l'ont lu... Le personnel garde ses distances mais finit toujours par avoir de la pitié pour toi, par t'apprécier. Ils oublient... Ils ont tort.
quel est votre monde parfait à vos yeux? Un monde parfait... Mais elle est une enfant ! Qu'est-ce qu'est un monde parfait pour une enfant, outre celui dans lequel elle vit et celui où elle peux aller et venir à sa guise ? Celui de ta tête. Elle en fait ce qu'elle veut. Que voulez-vous de plus ? Que je vous dise les couleurs qu'elle aime inventer dans son monde ? A quel parfum les gâteaux doivent être pour qu'elle se sente dans un endroit parfait ? Avec quels animaux elle parle ? Eh bien allons-y. Elle aime se retrouver dans son monde entourée de couleur chamarées, cela le rend parfait à ses yeux. Peut-être est-ce pour changer de la grisaille de lennox House. Elle préfère les gâteaux à la fraise, même si le cuisinier n'en fait pas tout les jours. Mordre dans un gâteau aux fraises lui donne le sentiment de vivre dans un monde parfait. Lorsqu'elle est dans son monde elle aime parler avec des lapins, des chats, des montres pleins de crocs et de griffes. Leur présence lui rend son monde parfait. Que vous avais-je dit ? Elle n'est qu'une enfant au fond. Et il en faut peu pour être heureux lorsqu'on est un enfant...
comme tu possède la faculté de créer ton propre monde, explique vous tout. " Oh, silly silly rabbit ! Il est méchant, il ne veut pas de moi ! "
Tu pleures, tu geins, tu renifles. Et ce lapin blanc habillé auquel tu parles, tu es la seule à le voir. Est-ce que tu sais que tu es folle au moins ? Ce monde existe certes mais ça ne te rendra pas moins aliénée. Mais la créature regarde sa montre à gousset et pousse un soupir. Elle glisse sa patte dans ta main et te mène face au couteau. Il le mérite. Voilà ses paroles. Ce lapin c'est ton ange gardien. Comme il est dit, chacun en a un qui veille sur nous, et il est polymorphe, comme le diable. Mais ce qui est moins dit, c'est que cet ange n'est qu'une partie de notre subconscient que l'on extériorise. L'instinct de survie va se matérialisersous une forme extérieure. Cependant, lorsqu'on est fou, notre subconscient l'est aussi. Ce qui voudrait dire que notre ange n'est que folie et n'a plus de véritable rapport avec l'instinct de survie. Il devient notre conscience. Il devient moi. Ce qui fait de moi - ta conscience - une idée extériosée sous une forme de lapin. Ou de chat à rayures. Ou de n'importe quelle créature qui pourrait te passer par la tête. C'est donc grâce à mon aide - ça revient à dire ton aide involontaire - que tu peux créer ton monde. Ce monde, tu y trouves des créatures de toutes sortes qui peuvent être moi, tout autant qu'elle peuvent être autre chose. Des créatures poilues, glabres, menaçantes, amicales. Des créatures qui te reflètent si bien. Lewis Carroll n'avait-il pas fait dire à Alice dans son livre, presque un siècle auparavant : " But I don't want to go amongst mad people ! " ? Et n'avait-il pas fait répondre : " Oh but you can't help that ! We're all mad here. I'm mad, you're mad. " ? Ton monde est fou.
Spoiler:
 
✎ Mental & physique
Commençons par le physique, il aidera pour le mental. Qu'est-ce qui frappe en premier chez Greedy ? Sont-ce ses cheveux ? Ils sont véritablement d'un blond d'une pâleur extrême, à la limite du blanc. Cette couleur est typique des gens du nord et des anglais. Cela tombe donc bien, elle est mi-ukrainienne et aux dernières nouvelles les américains sont des anglais. Mais ce ne sont pas ces cheveux qui frappent le plus bien qu'ils soient étonnants. Est-ce sa peau ? Sa peau à la pâleur de lune, sa peau tendre et presque translucide. Sa peau au teint presque parfait et troublée par très peu de grains de beauté. Mais ce n'est toujours pas ça. Peut-êtres sont-ce ses yeux. Ces yeux qui malgré sa blancheur sont d'un noir profond, ressortant du visage comme des orbites vides. Presque. Mais non. Ses vêtements sont remarquables. Toujours des robes longues, courtes, à froufrous. D'un autre temps. Mais ce n'est pas ça. Décidément vous n'êtes pas très forts aux devinettes. Sa taille ? Hum... Oui mais non. C'est vrai qu'elle est grande, comme si elle avait bu une potion pour grandir. Grande et fine, mais avec un esprit d'enfant. En fait, ce qui frappe le plus chez Greedy, c'est le fait qu'elle n'a jamais l'air d'être au bon endroit. Comme si elle venait d'un autre monde. Elle peut apparaître n'importe quand, sans prévenir, sortant d'on ne sait où. La vérité c'est qu'elle connaît Lennox House mieux que sa poche - oui parce qu'on ne sait pas toujours ce qu'on a au fond des poches - et chacun de ses conduits d'aération, chacune de ses portes dérobées... Même si sa grande taille lui interdit à présent l'accès de certains endroits, elle ne se prive pas de passer dans les souterrains. Ce qui rend ses tenues généralement couvertes de poussière, et la rendant elle plus incongrue encore. Si elle le voulait, elle pourrait s'échapper de lennox, mais elle ne le veut pas.

Spoiler:
 

Ce qui nous amène au mental. C'est une enfant qui n'a grandi que physiquement. Mais vraiment une enfant. Une qui rit ou boude pour un rien, lunatique, gourmande, maladroite autant par ses paroles que par son adresse, qui dit toujours la vérité, même quand elle est blessante. Surtout quand elle est blessante. Certaines personnes sont à lennox house à cause d'une erreur. D'autres parcce qu'elle se sont vengées, d'autres parce qu'elles ont eu un accès de folie. Très peu sont là pour de véritables raisons. Mais Isa en fait partie. Elle est folle. Véritablement folle. Après ce qui serait plus intéressant serait de se pencher sur la folie. Autre terme : aliéné. Qui vient du mot alien. Donc étranger. Ce qui voudrait dire que par définition les étrangers sont fous. Mais laissons là ces interprétations de langue. Retournons à notre petit lapin blanc. Elle est toujours enthousiaste, énergique. Mais elle peut aussi faire comme un âne, c'est à dire ne plus bouger et ne pas en démordre. Cependant, si quelque chose l'énerve - et c'est là que se révèle sa folie - elle n'a aucun scrupule à s'en débarasser. C'est comme ça qu'a fini le chat de gouttière qui l'avait griffée. Ainsi que le serin d'une pensionnaire dont elle n'aimait pas le chant. La plupart des gens ne réalisent pas à quel point elle est dangereuse, ils ne se méfient pas de son caractère enfantin. Ils ont tort. Car la folie est bien la plus imprévisible des choses.

Spoiler:
 
✎ Histoire
    " Tu verras quand on sera grands on se mariera Isa. Juré craché. "

    C'était sa promesse. Promesse de gosses. Qui n'en a jamais fait ? Tous ces petits coeurs brisés... Un par un. Car sur des milliers de souhaits ainsi formulés, y en aura-t-il jamais ne serait-ce qu'un seul pour se réaliser ? Et toi, Isabella Harley Black, tu te laisses embobiner. Ta robe à pois est pleine de froufrous, comme tu les aimes. Tes petites joues de porcelaine ont pris cette teinte rosée qui te fait tant ressembler à une poupée russe. Tu es à croquer. L'autre en face - Eugene si je me souviens bien - te sourit, radieux. Tu te laisses embobiner. Je ne répèterai jamais assez cette phrase. Tu te fais avoir ! Mais qu'est-ce que tu as dans le crâne pour croire à toutes ces promesses en l'air ? De tous temps elles ont été bafouées, piétinées, les adultes en ont fait leur risée, oubliant qu'eux aussi étaient jadis tombés dans le panneau. Ces gens-là auront bientôt à se moquer d'un nouveau petit coeur. C'est tout ce que tu désires ? Être un de ceux-là parmi tant d'autres ? Tes aspirations s'y limitent donc ? Oui, pour l'instant il t'aime, pour autant que les amours enfantines puissent être considérées comme vraies. Il t'aime parce qu'ainsi vêtue de ta robe à pois, tu as l'air d'un ange. Mais les ailes brûlent vite et il se lassera tout aussi vite. Tu ne seras bientôt qu'un souvenir et il débitera ses discours à d'autres. Toi aussi. Toi aussi tu passeras à autre chose, comme tout un chacun. Mais en attendant la déchéance, profite bien de tes instants de bonheur car ils sont si éphémères qu'une libellule. Cet amour est une libellule. Il vole. Mais bientôt il mourra.

    " Allez les enfants, on va couper le gâteau ! "

    Quelque chose pour te rendre heureuse. Tu jubiles devant ces délices attirantes représentées par cet immense gâteau tout de crème et de fraises. La patisserie est plus grande que toi et le couteau utilisé pour le tailler en tranches plus long que ton avant-bras. On t'a fait monter sur un escabeau pour souffler tes six bougies. Ta robe - à froufrous comme toujours - est du blanc le plus pur qui puisse être imaginé : vaporeux, léger, brillant. Presque mousseux. Tu flottes dedant, tu la fais tournoyer en sautillant. Tu es plus encore à croquer que ce magnifique fraisier. Lorsqu'on en pose dans ton assiette une gargantuesque part, tu ris aux éclats. Rien au monde pour toi n'est meilleur que la fraise. Alors que tu savoures une bouchée de cette douceur, le monde te semble être perfection. La bouche tartinée de crème, tu discutes, ris, chantonnes. Pas loin, il y a Eugene. Tu lui sers le plus beau de tes sourires. Un sourire innocent. A la fin de ce véritable banquet, tu l'entraînes plus loin dans les buissons, tu veux lui parler de votre mariage. Tu lui dis que tu y voudras une pièce montée aux fraises et un pianiste très très fort. Même que toi tu seras tellement forte que tu auras fait la pièce montée toi-même. Tes adorables babillages sont proches du gazouillis des oiseaux au printemps.Tu sembles ignorer que c'est la guerre là-bas. Là-bas où ? C'est bien ce que je dis princesse. Tu ne sais rien. Puis les mots tombent comme une sentence.

    " Je me marierai pas avec toi d'abord. Je veux aller avec Kathy. "

    Il te faut un certain temps de réaction avant de te taire. Tu ne comprends pas. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'elle a de plus que toi ? Cette sempiternelle question... Et tu cours. Loin. Tu pleures bien sûr. Toutes les larmes que ton petit corps peut contenir. Pas beaucoup certes. Mais tout de même. Tu t'es assise dans un coin pour sangloter, rêver de t'évader. Puis tu le vois. Et tu y penses. No time for tears today. Pourquoi pas ? Oui, pourquoi pas ? Il vient bien de te tuer. Tu te saisis du couteau. Ce couteau si long qu'il traine presque par terre quand tu le tiens à bout de main. Un sourire se dessine sur ton visage pâle. Un de ces sourires qui va si bien à Hannibal Lecter. Puis tu y retournes, et tu le retrouve dans cette clairière. Il n'a pas bougé le bougre, il sifflote. Mais il arrête bien vite. Comme les rossignols.

    Un hurlement retentit, perçant les tendres frondaisons printanières. Un de ces hurlements de meurtre. C'est ta mère. A croire que tu lui fais peur. Désolée, tu lui fais peur en fait. Quoi de plus normal ? Retrouver sa fille de six ans assise sur une souche, en train de se balancer tranquillement. Bon certes, cette partie là est normale. Ce qui est anormal, c'est le corps de petit garçon assis à ses côtés, la tête posée sur poitrine, tenant à peine sur sa gorge déchiquetée, trempant sa chemise de sang. Ainsi que ce grand couteau que tu tiens à la main, cette robe blanche qui a viré au pourpre et ce sourire qui s'affiche sur ton visage innocent.

    " Tu as vu maman ? Eugene joue avec moi ! "

    Maintenant tu es dans un taxi, on t'y a mise comme si tu étais une pestiférée. Ta mère même n'a pas voulu te toucher. Alors tu t'es rabattue sur la seule personne présente : le chauffeur. Tu l'assailles de questions sur l'endroit où il va t'emmener. Est-ce que c'est joli ? Est-ce qu'il y a des lapins blancs là-bas ? Est-ce qu'il y a des gâteaux ? Hein, dis, est-ce qu'il y a des gâteaux à la fraise ? Et au chocolat ? Le pauvre homme n'en peut plus. Surtout qu'il n'y connaît rien aux patisseries. Et que le chemin est long. Bien plus long étant donné que tu es dans sa voiture, petit démon ! Lorsque vous arrivez, tes grands yeux curieux explorent chaque détail de la nouvelle bâtisse. Pas très réjouissante certes, mais elle est originale et tu aimes ça. Un homme d'âge indéfinissable te demande ton nom et quand tu le lui donnes il rigole.

    " Il va falloir que tu trouves un surnom ma petite, ici on oublie les noms. "
    " Vous n'avez qu'à l'appeler Greedy, elle ne m'a parlé que de patisseries pendant tout le voyage. Je ne veux plus voir un gâteau de ma vie. "


    Ceci était uen intervention du chauffeur qui déposait ta valise sur le sol avant de filer. Elle est tellement grande que tu pourrais rentrer dedans. Mais Greedy te va bien, même si tu aurais préféré Strawberry, va savoir pourquoi. En quelques années tu apprends à connaître le moindre petit endroit du vieil asile. Tu en deviens partie intégrante. Mais si tu grandis physiquement, il semble que mentalement rien n'a évolué. Sauf une chose.

    " Je vais te poser une énigme, tu devras y répondre en quatre mots. Le mari d'une femme est mort dans un stupide accident, laissant sa veuve et un jeune fils. A l'enterrement, la veuve en question rencontre un collègue de feu son mari. Ils s'attirent mutuellement. Mais déjà la cérémonie est finie, ils ne devraient plus se rencontrer. Le lendemain, la femme tue son propre fils. Pourquoi ? "
    " Je veux te revoir. "


    A l'enterrement de son fils, la veuve pourra revoir cet homme. C'est une question utilisée par les services de police pour repérer les futurs tueurs en série. Heureusement que tu es à Lennox House.


© Moi.


♚ Illu'


nom - pseudo → Illu'
âge → X
avatar → Mia Wasikowska
type de personnage → Inventé
multicompte? → Nein
pourquoi ce personnage? → J'ai pensé reprendre Emily Bowen pour faire ce rôle mais je me suis dit que ça manquait d'originalité et j'ai réfléchi pis j'ai trouvé Mia. Quand au perso en lui-même, tous mes persos sont étranges, fous et/ou torturés What a Face
avis/impression sur le forum? → Très bien.
as-tu vu sucker punch? → OK by Brunie
présence? → Pas trop mal What a Face
comment as-tu connu le forum? → Partenariat avec Artistic Academy
autre chose? → Fuyez, c'est votre dernière chance avant que je vous bouffe What a Face


Dernière édition par Greedy le Sam 19 Nov - 0:22, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.   Lun 14 Nov - 9:12

    Bienvenue parmi nous! Relis le règlement, le code n'est pas bon!

    Pour le reste, bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.   Sam 19 Nov - 0:02

A priori j'ai fini ^^
Considérez cette présentation comme un semi-brouillon. Ce qui signifie que c'est fait sans être réellement appesanti et recherché, donc plutôt à la va-vite mais que je ne le referai pas What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Brunie
« brunie ♚ the queen of the bitch »
avatar

→ lettres envoyée : 234
→ date d'arrivée : 07/11/2011
→ statut : ça te regarde?
→ avatar : katie cassidy
→ crédits : ava. (c) faith

MessageSujet: Re: Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.   Sam 19 Nov - 1:09

Je ne vois rien à redire! Fiche validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereismymind.the-up.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Greedy ♠ We're all mad here. I'm mad, you're mad.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réglement F3B ?
» Welcome in the world of greedy - Kago [Little Blythe]
» [JEU] GREEDY PENGUINS : Faites descendre le pingouin [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUCKER PUNCH :: REAL W0RLD. :: ☂ Dustbin. :: ▷ FICHES.-
Sauter vers: